Little Nightmares, un jeu sombre et angoissant.

Pour le mois d’octobre, j’ai décidé d’enchaîner les jeux d’horreur. D’une part, c’était pour changer un peu des jeux de rôles et d’autre part, faut bien se mettre dans l’ambiance d’Halloween n’est-ce pas ?

Après avoir fini Resident Evil Revelations sur 3DS, me voici donc prête à en découdre avec l’antre de l’enfer en compagnie de Six le mystérieux personnage au ciré jaune.

DLmkJe0WkAAJaqa

Pour la petite histoire, sachez qu’on doit l’aider à s’échapper d’un gigantesque navire rempli de créatures terrifiantes et de dangers insoupçonnés.

Six va devoir grimper et sauter partout pour se frayer un passage vers la liberté. Sachez qu’elle n’a aucun moyen de se défendre. Pour survivre, il lui faudra donc se cacher dans des cages, sous les tables ou dans l’obscurité afin d’échapper à ses poursuivants.

Little Nightmares se fractionne en cinq chapitres et, bien entendu, l’angoisse ira crescendo au fur et à mesure qu’on avancera dans l’aventure. Outre l’aspect plateforme du jeu, il faudra également faire travailler ses méninges afin de venir à bout de quelques mécanismes bien pensés.

Par exemple, il m’est arrivé de tourner pendant un bon moment avant de comprendre qu’il me suffisait d’actionner un levier, situé en hauteur, pour accéder à la suite de l’aventure. Le petit briquet de Six pourra nous être très utile également étant donné que la plupart des endroits traversés se trouveront dans une pénombre totale. La lumière qu’il diffuse lui permettra également de dénicher de petites choses, les nomes, qui l’aideront parfois à trouver son chemin dans ce labyrinthe gigantesque.

Il y aura également quelques scènes chocs et même si certains ne sont que suggérés, je peux vous assurer qu’ils feront leur petit effet malgré tout.

Plus l’histoire avancera et plus on sera amené à se poser une question cruciale. Qui est vraiment cette Six en ciré jaune ? Est-elle si innocente qu’elle en a l’air ?

Concernant les graphismes, sans être exceptionnels, je les ai trouvé à la hauteur de mes attentes. L’aspect des convives et des cuisiniers du navires sont très dérangeants voire malsains et à ce niveau, on est donc servis. L’ambiance extrêmement angoissante de l’aventure permet de nous immerger totalement dans cet univers et on en redemande. J’avoue que la bande sonore joue également un rôle crucial dans la montée de la peur à certains moments du jeu.

J’ai été tellement conquise par Little Nightmares que je l’ai fini en une après-midi, d’une traite. L’aventure a duré cinq petites heures mais je ne regrette nullement de l’avoir acheté. C’était une expérience ludique intense et inoubliable.

C’est une pépite d’angoisse que je ne peux que recommander à tous !

Voilà de quoi bien commencer ce mois de l’horreur, n’est-ce pas ?

DLn3NZJX0AMMdle

Publicités

6 réflexions sur “Little Nightmares, un jeu sombre et angoissant.

  1. – Aaaaaah, content de voir que tu as à dire aussi Little Nightmares. Quel bijou ce jeu même s’il n’invente rien, il est efficace ! La fin m’a clairement surpris, quelques passages m’ont fait pensé au Voyage de Chihiro dans le restau. 🙂

    Merci pour ce test, j’ai adoré te lire !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s